Morin

Amitié

“D’un autre côté, j’ai vécu une experience très riche parce qu’il s’agissait de l’époque de la contreculture en Californie, rendez-vous où il avait quelquefois 100 mille personnes. Vous devez avoir déjà vu les images de Woodstock. Jonas Salk qui a developpé le vaccin de la polyomielite, a gagné beaucoup d’argent et il a pu construire L’Institut de Recherche de Californie. Il était un petit homme que avait un grand idéal et à qui j’ai dedié mon amitié, ma tendresse. Il était une personne admirable et extrêmement naïve. Et c’est pour cette raison que je voudrais que vous ecoutiez, “The Fool on the Hill”, une musique des Beatles. Quand j’étais en Californie et je pensais à Jonas Salk, je chantais ce musique.”
Edgar Morin, Des démons: atelier en directe de la pensée d’Edgar Morin, Sesc São Paulo, 29 et 28 août, 2000. Traduction libre de Nurimar Falci, São Paulo, 2001.

“Diner chez les Marcuse hier soir. Toujours le même vieux adolescente. Presque tout de go, il me dit:” Alors, qu’est-ce qu’on peut faire? A quoi sert de travailler?’ et je lui réponds en demi-blague qu’on doit maintenant s’occuper à faire la mutation biologique de l ‘humanité. Puis on cesse de parler des choses importants.”
Edgar Morin, Journal de Californie, Éditions du Seuil, 1970, Paris.

“Vendredi, 25 février, 1994 - Je trouve un message de Rodrigo sur mon répondeur: voilà vingt-deux ans qu’il a cessé de me faire signe en raison de mon attitude apparemment indifférente ou impolie alors qu’il avait fait un geste si amical à mon égard. J’en ai gardé le remords, sans avoir jamais pu lui expliquer mon comportement. Je lui ai simplement demandé pardon par écrit, mais ma lettre est restée sans réponse. Bref, je suis tout joyeux de son message. (...)”
Edgar Morin, 1994. Une année sisyphe. Journal de la fin du siècle. Éditions du Seuil, Paris, 1995.

“Une amitié pour moi est un culte que ne se laisse pas atteindre par les oppositions politiques ni idéologiques, et cela je l’ai pratiqué toute ma vie, hélas, à des moments cruciaux, quelques échecs – (...)
(...) Si l’ami est perdu, au moins je me dois sauver le passé d’une amitié et ne jamais faire comme ces divorcés qui se haïssent parce qu’ils se sont aimés...”
Edgar Morin, Aimer, Pleurer, Rire, Comprendre. 1er Janv. 1995-31 janv.1996. Arléa, Paris, 1996.

Écrire au sujet de Amitié

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma