Morin

Barbarie

“Il y a des souffrances humaines qui resultent des cataclysmes naturels, de la séchée, des innondations, de la manque de nourriture. D’autres sont le résultat des anciennes formes de barbarie qui n’ont pas perdu la virulance.
(...) Walter Benjamin a clairement vu qu’il y avait de barbarie à l’origine de grandes civilisations. Freud a clairement vu que la civilisation, au lieu d’annuler la barbarie en la reprimant dans ses souterrains, prépare de nouvelles eruptions d’elle même. Il faut voir aujourd’hui que la civilisation technocientifique, quoique scientifique, produit elle même une barbarie.
(...) C’est justement dans notre phase damocleène qui apparaîssent les multiples manifestations, dans innombrables points du globe, d’une grande barbarie née de l’alliance entre les formes anciennes et toujours virulentes de la barbarie (fanatismes, cruautés, mépris, haînes, nourris plus que jamais par les réligions, les racismes, les nationalismes, les ideologies), et de nouvelles formes, anonymes, glacées, bureaucratiques, technocientifiques de la barbarie et qui se sont devéloppées dans notre siècle. L’alliance avec les plusieurs formes entre les deux barbaries, selées en Kolyma, Auschwitz et Hiroshima, dorénavant est devenue universelle, et c’est elle qui menace l’humanité dans sa survivence et son devenir.”
Edgar Morin. Terra–Pátria. Porto Alegre, Editora Sulina, 1995. Traduction libre Nurimar Falci, 2001, São Paulo.

“La barbarie est toujours présente et nous ménace de nouveau, surtout cette ancienne barbarie de la destruction, de l’haîne qui est attachée à une nouvelle barbarie, née à son tour, dans notre civilisation, celle de la technique, du calcul, qui ignore les sentiments et la vie”.
Edgar Morin, Des Démons: atelier en directe de la pensée d’Edgar Morin, Sesc São Paulo, 28 et 29 août, 2000. Traduction libre Nurimar Falci, São Paulo, 2001.

“Samedi 18 juin 1994 - Dans le métro, je lis le rapport d’Alan Vidal Naquet, et note ses passages: ‘Les événements tragiques de la Bosnie-Herzégovine, les crises qui sévissent encore dans biens de régions d’Áfrique, d’Asie et d’Amérique Latine ne doivent faire oublier que le nombre des victimes silencieuses de la pauvreté et de la malnutrition dans le monde dépasse de beaucoup le nombre des victimes ethiniques et fraticides, sur lesquelles notre regard est attiré tous les jours.”
“(...)  Le contexte politique et économique, contrairement à ce que l’on aurait pu espérer, ne s’est pas amélioré depuis la fin de la guerre froide (...) On peut même dire que le contexte global s’est déterioré, laissant place à des conflits sauvages, auxquels la communauté internationale n’était pas préparée et qui ont démontré la fragilité des civilisations de pays soi-disant dévéloppés.(...)”
Edgar Morin. 1994: Une année sisyphe. Journal de la  fin de siècle. Paris, Éditions du Seuil, 1995.

“Il y a plusieurs barbaries: une barbarie venu du fond des âges et qui se manifeste par la haine, le massacre, le mépris, l’humilation; une barbarie proprement anonyme, destructrice, d’humanité, de responsabilité et de convivialité, qui se développe avec l’extension du monde techno- bureaucratique: une barbarie également desctrutrice d’humanité qui se développe avec l’éxtension du profit en touts domaines et de la marchandisation en toutes choses: une barbarie proprement politique qui a atteint un apogée contemporain avec le totalitarisme. Cette dernière barbarie est assoupie, mais peut renaître sous de nouvelles formes. Les autres barbaries sont en pleine activité et se sont intrassociées La résistance devient ainsi un devoir permanent de l’intellectuel.”
Edgar Morin, Mes Démons Éditions Stock, Paris, 1995.

Écrire au sujet de Barbarie

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma