Morin

Crise

“Ici, il nous faut tenter d’eclairer ce terme de crise, devenu creux à force d’usage. Mais disons d´abord que l’emploi multiplié du mot ‘crise’ (crise du progrès, crise de civilisation, crise de l’adolescence, crise du couple, etc.) vient de la multiplication elle même des symptômes crisiques... Essayons de définir le terme. A un premier regard, la crise se manifeste non seulment come fracture dans un continuum, perturbation dans uns système jusqu’alors apparament stable, mais aussi comme accroissement des aléas donc des incertitudes. Elle se manifeste para la trasnformation des complémentarités en antagonismes, le dévoloppement rapide des déviances en tendances, l’accélération de processus destructurant/désintégrant (feed back positifs), la rupture des régulations, le déferlement donc de processus incontrôlés tendant à s’auto-amplifier d’eux-mêmes ou à se heurter violemment à d’autres processus antagonistes eux-mêmes incontrôlés.”
(...) Les deux idées. L’une que la crise est devenue le mode d’être de nos sociétés, l’autre que le développement comporte en lui-même un caráter crisique, doivent être associées: (...)
(...) Ainsi, en ce qui concerne les sociétés occidentales, la crise de civilisation, la crise culturelle, la crise des valeurs, la crise da la famille, la crise de l’État, la crise da la vie urbaine, la crise da la vie rurale, etc., sont autant d’aspects de l’être, désormais crisique, de nos sociétés, lesquelles sont certes manacées para cette crise, mais vivent aussi de cette crise.”
Edgar Morin, Pour sortir du Xxème siècle, Nathan, F, 1981. Nouvelle Éditions, Seuil, coll. Points, 1984, Paris.

“Lundi, 3 Janvier, (1994) - (...) Téléphone de Sami Naïr. Je lui dis mon découragement à propos de notre crise planétaire. La paradoxe est que les dislocations et recroquevillements qu’elle engendre empêchent de percevoir les problèmes vitaux de chacun et de tous. Aussi, polus mon ‘message’ de Terre-Patrie me semble indispensable, moins il est entendu. En France, le système universitaire exclut ce type de pensée, qui n’entre pas dans des compartiments et catégories. Plus la pensée complexe devient nécessaire, plus elle est rejetée.”
Edgar Morin, 1994, Une année sisyphe, Journal de la fin du siècle. Éditions du Seuil, 1995, Paris,

Écrire au sujet de Crise

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma