Morin

Démons

“Elles sont complémentaires, les deux traductions du titre de Dostoïevski: les démons, les possédés. Il faut  élargir ces deux notions bien au-délà d´une petite couche historisée d´intellectuels, les étendre à toute l´humanité. Nous sommes habités par ces instincts inachevés, appelés autrefois tendances, mais ces “tendances”sont structurantes selon d´etranges lois psycho-imaginaires; ces formes élémentaires, à la fois physiques, vivantes et psychiques, seront nommées ici soit elohim (dans le sens archaïque) soit démons dans le sens grec originaire de génies, qui doit lui-même être entendu dans sa connotation génétique – formatrice.
Nous sommes habités et possédés par des démons élémentaires, des elohim. Ceux-ci structurent nos personnalités et en pertubent les structures. Ils nous possèdent et sont sous notre  domination. Le moi, face à ces étranges habitants, est tantôt impuisant, tantôt dominateur. (...)”
Edgar Morin, Le vif du Sujet, 1969 Éditions du Seuil, Paris.

 “J´avais été frappé par un travail de Holton, qui a désigné sous le nom de thémata les idées obsessionnelles animant la recherche et la pensée des scientifiques. Tout être humain a ses themata. D´où viennent-ils? Pourquoi sont-ils si puissants en nous? Que font-ils de nous et que faisons nous d´eux? Peuvent-ils être modifíés, voire transformés para l´expérience de la vie? J´ai donc voulu reconnaître les grands thémata qui ont occupé et animé mon esprit, et m´ont singularisé sans que j´aie cherché à me singulariser. (...)
Mais, à la reflexion, le mot thémata m´a semblé insuffisant: c´est á des forces puissantes que nous obéissons sans le savoir, des démons qui, comme le daimôn de Socrate, sont des entités spirituelles à la fois intérieures et supérieures à nous. Dans le Banqet de Platon, Éros est un daimôn, être intermediaire entre le monde de l´être et le monde de devenir. Pour Jung, il y a une dialectique permanente du moi avec l´ombre, cette couche mouvante de l´âme où s´agitent les démons, qui nos possèdent tant que ous n´avons pas compris que ce sont nos sources vives. À la fin de ce livre, j´essaie de reconnâitre à quelles erreurs mes démons m´ont conduit et à quelles vérités je demeure fidèle.”
Edgar Morin, Mes Démons, 1994, Paris, Éditions Stock.

Écrire au sujet de Démons

Entrez le résultat de l'opération mathématique ci-dessous:



Résultats

dernier

qu'Est-ce que c'est?

A seção círculo poético é a espinha dorsal deste site. 64 palavras-chave foram selecionadas pela pesquisadora Nurimar Falci, sob orientação de Morin, para proporcionar um acesso inusitado, lúdico e participativo à obra do pensador francês. As palavras são associadas aleatoriamente aos 64 cubos que formam um cubo maior: clique em "índice" para visualizar a disposição espacial das palavras.

Através do "console" (no canto superior direito, abaixo da faixa vermelha) você poderá navegar para as 6 palavras que fazem "fronteira" àquela em que você se encontra.

Leia o texto de Morin, e escreva sobre a palavra-chave que despertar seu interesse...

cima tras dir esq baixo frente
forma